Peut-on tous devenir un athlète olympique ?

You may also like...

2 Responses

  1. Pas un mot sur le dopage ? La prévalence des dopés chez les sélectionnés olympiques doit être énorme. Ca doit faire la différence entre un champion régional et un olympien. Ceci dit, si on fait rentrer le dopage dans le “coaching”, ça ne change pas votre propos.

    Je me demande pour quel sport je suis génétiquement fait…

  2. Dr. Goulu says:

    J’ai un collègue qui fait beaucoup de course à pied amateur. Programme d’entraînement optimisé par un coach, nourriture pilotée par un diététicien, chaussures top modernes. Il vient de réussir a courir le marathon dans le même temps que Spiridon Louis, le vainqueur du marathon olympique des premiers JO, en 1896 : 2 heures 58 minutes et 50 secondes.

    Donc oui, avec un bon entrainement, on arrive aux perfs olympiques d’il y a un siècle…

    Mais le record olympique actuel est de 2h 6 minutes et 32 secondes, une amélioration de 30%. Pour ça faut être un mutant. Par exemple un éthiopien avec des gènes ( CBARA1, VAV3, ARNT2 et THRB ) qui rendent plus résistant à l’altitude (http://www.drgoulu.com/2014/08/17/ladaptation-a-laltitude/)

    (juste pour montrer qu’en plus je regarde vraiment tes vidéos 😉 )

Leave a Reply