La danse du raisin sec

Script de la vidéo:

Aujourd’hui, on profite du beau temps pour prendre un apéritif dehors et assister à une compétition. Pas n’importe quelle compétition, une compétition entre le poids et la poussée d’Archimède !

Pour cette expérience, nous aurons besoin d’un verre, d’une boisson gazeuse, ici de l’eau pétillante aromatisée aux fruits, et du chewing gum. Versez la boisson pétillante dans le verre et mâchez plusieurs chewing-gum. Lâchez la boule de chewing gum dans la boisson.

Attention observez bien. Attentiooooon…

C’est un échec, aucune compétition entre le poids et la poussée d’archimède. On essaye avec un petit morceau de chewing gum cette fois-ci.

Ahah ! Il remonte à la surface ! La poussée d’archimède a battu le poids !

Et… y reste parce qu’il se colle à la paroi… ce n’est pas ce que je veux voir.

Ok, on essaye autre chose, un autre verre et un raisin sec cette fois-ci.

Voilà une vraie compétition ! Le raisin sec ne sait plus quoi faire ! Il tombe et remonte, tombe et remonte.

Vous avez sans doute deviné le mécanisme qui est en jeu ici. Le raisin est plus dense que l’eau et il coule. Mais des bulles de gaz carboniques, plus légères que l’eau, s’échappent du liquide. Pendant leur remontée, elles rencontrent la surface du raisin et s’accrochent à celui-ci. Les bulles réduisent le poids apparent du raisin et le font remonter à la surface. Une fois la surface atteinte, les bulles éclatent et le poids apparent du raisin augmente à nouveau, il replonge alors au fond du verre. Et ainsi de suite.

Alors qu’avons-nous appris dans cette expérience ? Premièrement, il ne faut pas que l’élément en compétition soit trop lourd sinon les bulles ne seront pas suffisantes pour le faire remonter à la surface. Il faut également que l’élément ne s’accroche pas sur les bords du verre pour éviter de se coller et d’empêcher les bulles de s’échapper.

Cela fonctionne avec tous les petits éléments légers : cacahuète, raisin, pépite de chocolat, etc. Cette expérience doit être reproduite à la maison !

Source : Fizz-ball Physics

You may also like...

2 Responses

  1. toujours aussi intéressant !
    emmanuel

  2. laureline says:

    Très cool 🙂

Leave a Reply