EPO : “Eau, Pastis, Olive” ? Non, “ErythroPOïetine” !

Sous le soleil caniculaire du sud de la France, les brises de la mer méditerranée rafraîchissent les ruelles du village. Les cigales chantent une longue mélodie et la fin de journée se prépare sur la place du village. De nombreux habitants se réunissent autour d’une partie de pétanque conviviale toujours accompagnée de son cocktail local : un mélange d’Eau de Pastis avec des Olives aussi appelé E.P.O. Ce moment d’ambiance populaire est perturbé chaque année par un événement qui l’est tout autant : le tour de France. Lui aussi s’accompagne de son cocktail E.P.O. Mais celui-ci est moins convivial et il ternit l’image du Tour de France chaque année.

Le dopage existe sous plusieurs formes. L’EPO est la forme la plus connue depuis l’affaire Festina en 1998. L’EPO signifie erythropoïetine. C’est une hormone naturellement produite par le corps mais qui peut être synthétisée et ajoutée au sang pour améliorer les performances sportives de l’hôte.

Cette hormone déclenche la fabrication d’érythrocytes (les globules rouges) dont la fonction première est de transporter les gaz respiratoires (oxygène et gaz carbonique) qui alimentent nos muscles et leur permettent de fonctionner. L’oxygène est le carburant de nos muscles, le gaz carbonique est le déchet. Le premier doit être amené aux muscles en cours de pédalage, le second doit être évacué.

Au quotidien, l’EPO circule dans le sang à de faibles doses qui sont régulées par le rein. Lorsque celui ci détecte un manque d’oxygène dans le corps -au cours d’un exercice physique par exemple-, il sécrète une quantité plus importante d’EPO. La production de globules rouges est stimulée et permet de combler le manque. La concentration d’oxygène revient alors peu à peu à sa quantité normale ce qui cessera la sur-activité du rein pour produire de l’EPO.

Les conséquences d’une quantité d’EPO anormale.

Une quantité trop faible d’érythrocyte peut entraîner une hypoxémie, c’est-à-dire un manque d’oxygène dans le sang. L’oxygène étant le carburant du corps, une anémie sera la première conséquence de cette insuffisance. Les performances sportives seront moins bonnes dans un premier temps. En cas d’anémie sévère où ce sont les organes principaux qui sont touchés (muscles du cœur qui ne se contractent plus par exemple), les conséquences d’une anémie peuvent être fatales.

Dans le cas contraire où les érythrocytes sont en surplus, l’oxygène est apporté en plus grande quantité et plus rapidement aux muscles. La fatigue est alors repoussée et les performances sont meilleures. C’est le côté pile de la médaille. Par contre, les érythrocytes rendent le sang visqueux. Et la première conséquence de cette viscosité cumulée à la déshydratation due à l’effort physique, est la formation de caillots sanguins. Ces derniers peuvent se loger dans le cerveau et bloquer la circulation, c’est un Accident Vasculaire Cérébral. Si les caillots bloquent le cœur, on parlera de défaillance cardiaque. C’est le revers de la médaille.

Concrètement.

Lorsque l’EPO est utilisé pour le dopage, deux méthodes sont possibles : l’EPO synthétisé ou l’EPO naturel. Dans le cas de l’EPO synthétisé, le sportif désireux d’augmenter ses performances aérobiques (performances liées à la capacité à absorber de l’oxygène), s’injecte simplement cette hormone et “profite” des effets de l’augmentation du nombre de globules rouges. Dans le cas de l’EPO naturel, le sportif prélève son sang quelques jours avant la compétition; le rein détectant le manque d’oxygène -dû au prélèvement- augmente sa production d’EPO pour restaurer la quantité normale de globules rouges. Mais juste au moment de la compétition, le sportif se réinjecte son propre sang, augmentant ainsi le nombre d’érythrocyte disponibles. L’effet final est alors le même.

Dopage mis à part, l’EPO est avant tout un médicament donné à des patients souffrants d’anémie ou qui sortent de dialyse par exemple. Qu’il s’agisse du cocktail à base de Pastis ou de l’hormone, consommer de l’EPO n’est pas toujours conseillé. Par contre, la pétanque, c’est ouvert à tout le monde !

2011_09_19_EPO_petanque

You may also like...

Leave a Reply