Respirer lentement quand on est essoufflé

En temps normal, nous respirons environ 12 fois par minute. L’air passe par le nez, le pharynx, le larynx, la trachée, l’arbre bronchique puis les alvéoles. Arrivé aux alvéoles, l’oxygène de l’air passe au travers de la membrane alvéolaire pour aller dans la circulation sanguine. Le sang se charge alors en oxygène puis est réparti dans le corps. Les muscles reçoivent alors leur carburant pour fonctionner.
Seulement voilà, quand nous réalisons un exercice physique, nos muscles ont besoin de plus d’oxygène qu’au repos. Ils commandent alors à la respiration d’augmenter son rythme pour augmenter cet apport de carburants.

Lorsque le rythme respiratoire augmente il peut devenir si élevé que l’air inspiré n’aura plus le temps d’arriver jusqu’aux alvéoles avant d’être ré-éjecté (voir l’image de droite). C’est de l’hyperventilation. L’oxygène ne peut alors plus être transmis au sang et donc aux muscles.Cela s’explique par le fait que l’air n’est passé que par l’espace appelé “mort anatomique” qui ne réalise aucun échange avec le sang et ne contribue pas à la récupération.

2011_03_19_mort-anatomique

C’est pour cela que pour récupérer plus rapidement, il faut donner du carburant à son corps en respirant profondément. 

You may also like...

Leave a Reply