L’alcool du saint bernard, le froid et la neige. Un dangereux trio.

On représente souvent les saint bernard qui accompagnent les alpinistes dans leurs ascensions avec un petit tonneau autour du cou. L’alcool contenu dans ce dernier a pour vocation de venir au secours de l’alpiniste en cas de froid trop intense puisque l’absorption d’alcool augmente la température corporelle.

Oui, mais non !

En réalité, l’alcool ne permet pas d’augmenter la température corporelle, il augmente juste la déperdition de chaleur et avec lui le risque d’hypothermie.

En temps normal, quand on a froid, notre corps alimente de façon préférentielle les organes vitaux (coeur, poumon,…) et réduit la quantité de sang apportée aux vaisseaux proches de la peau (appelés vaisseaux périphériques). Cette réduction s’explique car plus un vaisseau est proche de la peau, plus il va perdre la chaleur qu’il transporte par les phénomènes de diffusion, convection et radiation (voir image ci dessous). A contrario, les organes protégés par notre couche de graisses et de muscles sont moins soumis à ce type de perte de chaleur.

Mais lorsque une personne absorbe de l’alcool, ce mécanisme de protection des organes vitaux est contrecarré par l’effet vasodilatateur de l’alcool. Cela signifie que les vaisseaux proches de la peau s’élargissent pour avoir un diamètre plus important. Mais lorsque le diamètre s’agrandi, il faut apporter plus de sang à la périphérie et moins aux organes. Ce changement conduit la chaleur aux vaisseaux périphériques créant ce sentiment de réchauffement mais qui a pour conséquence d’accroître la perte de la chaleur du sang vers l’extérieur.

2011_02_28_perte-chaleur

Dans les montagnes enneigées, l’alpiniste est toujours entouré de neige ou de glace. Comme l’eau est beaucoup plus conductrice que l’air, elle conduit également plus rapidement cette perte de chaleur… donc si vous cumulez le froid, l’alcool et l’eau (un plongeon dans une piscine ou dans un banc de neige), les chances que vous tombiez en hypothermie augmentent ! L’alcool en montagne est donc à bannir même si votre saint bernard vous tend son tonneau.

Les symptômes de l’hypothermie sont : défaillance du système nerveux, arrêt cardiorespiratoire, confusion, langage difficile, manque de coordination, hallucinations… Le coeur peut battre alors à 2 ou 3 coups par minute.

En conclusion, l’alcool ne nous réchauffe pas mais nous fait perdre de la chaleur contrairement à ce que nos sensations nous font croire.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *